Biographie

 

 

 

MarcBio2.jpg

 

 

 

Chef d’orchestre au parcours atypique, d’abord scientifique puis musical, Marc Hajjar a su se distinguer dans le milieu musical et celui de la direction. Alors ingénieur Centralien et titulaire de son prix de violon, il continue une intense pratique orchestrale en dehors de son activité puis travaille la direction d’orchestre avec Jean-Sébastien Béreau. Il s’engage totalement dans cette voie après avoir été reçu au Master de la Royal Academy of Music de Londres (RAM) dans la classe de Colin Metters et Sian Edwards Marc reçoit ensuite la formation de Mark Elder, David Zinman, Stefan Asbury, Péter Eötvös et Mathias Pintscher.

Diplômé en 2015, il est rapidement demi-finaliste du Concours International de Besançon d’où découlent plusieurs engagements, et est à l’initiative de nombreux projets dont l’Ensemble Nouvelles Portées avec Victor Jacob. Cet orchestre en pleine expansion démarre en 2020 une collaboration avec le Festival de Saint Denis et lance des projets innovants incluant une création de Karol Beffa pour deux chefs et un orchestre. Il associe ainsi son profil d’entrepreneur expérimenté à ses ambitions artistiques.

Par ailleurs impliqué dans le développement de la musique contemporaine, il travaille régulièrement en ce sens avec plusieurs festivals et ensembles en Europe comme l’Orchestre de Flûtes Français (Pierre Yves Artaud). Il vient de terminer un premier contrat d’un an avec l’Ensemble Modern et son académie IEMA, a dirigé une dizaine de concerts en Allemagne sur plus d’une trentaine de pièces des 20e et 21e siècles.

Sensible à la pédagogie et la transmission à travers les initiatives de ses ensembles, il continue cette démarche en prenant activement part dans le dispositif DEMOS en y dirigeant deux orchestres en Franche Comté.

Il est enfin régulièrement invité à diriger tout type de répertoire et de formation. Il a ainsi entre autres collaboré avec l’Orchestre Philharmonique du Liban avec Victor Julien-Laferrière en soliste, l’Orchestre Victor-Hugo Franche Comté, l’Ensemble Modern, les Frivolités Parisiennes, a participé au Festival d’Aix et dirigé plusieurs fois au Festival Musique en Ré en y accompagnant notamment Sarah Nemtanu, Victor Julien-Laferrière et Pierre Fouchenneret.

Marc est lauréat de la fondation Bleustein-Blanchet pour la vocation.